Grande loge de france
Une démarche de tradition au cœur des enjeux contemporains
Menu
Accueil > Culture et patrimoine > Patrimoine > Franc-maçons célèbres de la GLDF

Franc-maçons célèbres de la GLDF

La Fayette (1757-1834)

La Fayette

Héros de l'indépendance américaine, ami de George Washington, également franc-maçon, comme la plupart des acteurs de l'indépendance des Etats-Unis, immensément populaire, il fut initié très jeune dans une loge militaire. Plus tard vénérable de la loge " les Amis de la Vérité ", la Grande Loge de France dispose de sa signature sur le tableau de la loge éphémère " Les Trois Jours " qui groupait les anciens combattants des trois glorieuses de juillet 1830. La Grande Loge de France a donné le nom de " Marquis de La Fayette " à sa nouvelle Loge de recherche.

Adolphe Crémieux (1796-1880)

Adolphe Crémieux

Avocat, il prononce l'éloge funèbre de l'Abbé Grégoire. Auteur du décret qui porte son nom et qui donne la nationalité française aux juifs d'Algérie. Titulaire du 33e degré du Rite Écossais Ancien et Accepté au sein du Suprême Conseil de France, dont il sera le Très Puissant Souverain Grand Commandeur Grand Maître en 1869. Sa participation au Convent historique de Lausanne fut considérable, il s'opposa vigoureusement à ceux qui voulaient supprimer l'invocation " à la Gloire du Grand Architecte de l'Univers ".

Jules Vallès (1832-1885)

Initié à la loge " La Justice 133 ", de la Grande Loge de France, l'auteur de L'Insurgé, L'Enfant, fondateur du journal Le Cri du peuple, fut membre de l'Internationale, puis de la Commune de Paris, à qui il proposa l'abolition de la peine de mort.

Pierre Brossolette (1903-1944)

Pierre Brossolette

Héros de la Résistance, agrégé d'histoire, journaliste, chroniqueur radio, il rejoint l'Angleterre et devient speaker de la " France libre ". Il assure la coordination entre le gouvernement provisoire et les mouvements de résistance en métropole. Arrêté par la Gestapo, il se suicide le 22 mars 1944 en respectant jusqu'à la mort, la " loi du silence ". Initié le 23 avril 1927 à la loge " Emile Zola " de la Grande Loge de France, il a donné son nom à son prestigieux cycle de conférences publiques " Condorcet-Brossolette " le 25 juin 2014 au Grand Temple de l'Hôtel de la GLDF, rue Puteaux.

Félix Eboué (1884-1944)

Petit-fils d'esclave, né à Cayenne, il devient administrateur des colonies, puis gouverneur à la Martinique et au Soudan français (l'actuel Mali) et ensuite gouverneur de la Guadeloupe et du Tchad. En 1940, il répond à l'appel du 18 juin et rallie la colonie tout entière à la France Libre. Il devient l'un des tout premiers compagnons de la Libération. Initié le 13 juillet 1922 à " La France Equinoxiale " à la Grande Loge de France, son corps repose au Panthéon en face de celui de Victor Schoelcher.

Pierre Dac (1983-1975)

Célèbre chansonnier, surnommé le " Roi des Loufoques ", il est initié dans la loge " Les Inséparables d'Osiris " à la Grande Loge de France en 1926. Exilé à Londres pendant l'Occupation, il devient humoriste pour la radio de la France Libre sur la BBC, en 1943. Il est par ailleurs l'auteur du célèbre slogan : " Radio-Paris ment, Radio-Paris ment, Radio-Paris est allemand ". Franc-maçon actif et assidu, Pierre Dac a laissé à ses frères le souvenir d'un excellent compagnon de loge.

Gaston Monnerville (1897-1991)

Petit-fils d'esclave, né à Cayenne, comme Félix Eboué, avocat, résistant, initié à " La France Equinoxiale ", une des plus anciennes Loges de la Grande Loge de France, homme politique français, Président du Sénat pendant 21 ans.

Pierre Simon (1925-2008)

Pierre Simon

Grand Maître de la Grande Loge de France de 1969 à 1971 et de 1973 à 1975. Gynécologue, il a travaillé auprès de Simone Veil et de Lucien Neuwirth afin de faire évoluer notre pays dans les domaines essentiels de la contraception, de l'accouchement sans douleur et du planning familial. Son œuvre est emblématique de l'engagement maçonnique pour qui la science doit éclairer la société. Il a su animer le travail législatif de notre République pour faire progresser les hommes et les femmes sur les chemins de la responsabilité. Il a fait comprendre que cette œuvre exige science et esprit, et que la fraternité doit toujours être le moteur de la vie.

Hubert Germain (né en 1920)

Grand Maître Honoris Causa, Hubert Germain quitte Bordeaux pour rejoindre Londres, le 24 juin 1940. Il s'engage dans la Légion étrangère à l'âge de 19 ans. Il reçoit la Légion d'honneur à 21 ans, Croix de guerre, Compagnon de la Libération... Les faits d'armes (Bir Hakeim, El Alamein, Monte Cassino, le débarquement de Provence, la campagne d'Alsace) témoignent du patriotisme dont celui-ci fit preuve. Après la guerre, il sera plusieurs fois maire de sa commune puis député de Paris, conseiller au cabinet du ministre Pierre Messmer, et deux fois Ministre dont ministre des télécommunications. En matière maçonnique, Hubert Germain a été initié en 1975 à " James Anderson ". Il est fondateur de la loge " Pierre Brossolette, Compagnon de la Libération ", et de la loge " Les Architectes de la lumière ".

/ LA DERNIÈRE VIDÈO MISE EN LIGNE

Interview de Pierre-Marie Adam, Grand Maître de la Grande Loge de France

/ L’ACTUALITÉ ET AGENDA

20.11.18 CONFÉRENCE PUBLIQUE AVEC PHILIPPE CHARUEL LE 20 NOVEMBRE À 19H30 - RENNES

16.11.18 CONFÉRENCE PUBLIQUE AVEC ROBERT DE ROSA LE 16 NOVEMBRE À 20H - VALENCE

10.11.18 COLLOQUE NATIONAL LE SAMEDI 10 NOVEMBRE 2018 - CLERMONT-FERRAND

voir toutes les actus +