Si vous ne visualisez pas correctement cette newsletter, cliquez ici pour consulter la version en ligne.
Grande Loge De France
Grande Loge De France

Newsletter GLDF n° 72 - septembre 2017

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE 2017

Place à la découverte de trois siècles d’histoire ! La Grande Loge de France ouvrira les portes de son hôtel à Paris et de quelques sites en province (Avignon, Dijon, Lyon/Villeurbanne, Montpellier, Piolenc et Rochefort) à l’occasion de la 34e édition des Journées européennes du patrimoine sur le thème « Patrimoine et jeunesse ». Des visites passionnantes en perspective…

> Hôtel de la Grande Loge de France, à Paris (17e)

Quand ? Samedi 16 et dimanche 17 septembre 2017

Horaires ? De 10 heures à 17 heures

Où ? 8, rue Puteaux - 75017 Paris

Comment ? Entrée libre et gratuite - Possibilité de restauration rapide

Infos ? www.gldf.org

Au programme ?

- Présentation de l’histoire de l’hôtel de la Grande Loge de France

- Visite du musée, des temples Pierre Brossolette et Franklin Roosevelt

- Expositions : photographies de Linda Tuloup, francs-maçons célèbres

- Stand de livres et de bandes dessinées

> Samedi 16 septembre 2017, à 16 heures

Conférence publique « Le temple maçonnique : forme et signification »

Par François Gruson, architecte professeur à l’ENSA Paris-Malaquais 

Inscription obligatoire : Opens external link in new windowcliquer ici

> Dimanche 17 septembre 2017

Rencontre avec Didier Convard, scénariste et dessinateur de bandes dessinées, auteur de la série Le Triangle secret.

> Avignon (84)

Au programme ?

- Visite libre ou guidée du temple maçonnique abritée dans un ancien grenier à sel, datant du XVIIIe siècle et classé monument historique

- Exposition d'objets maçonniques illustrant la diversité artistique de l’univers maçonnique

- Cycle de courtes conférences sur l’histoire du bâtiment, le Grenier à sel, et sur la franc-maçonnerie : à 11 heures, 15 heures et 17 heures

Quand ? Samedi 16 et dimanche 17 septembre 2017

Horaires ? De 10 heures à 18 heures

Où ? 28, rue Palapharnerie - Grenier à sel - 84140 Avignon

Comment ? Entrée libre et gratuite. Possibilité de groupes (sur réservation). Accès PMR pour la visite.

Informations ? Auprès de Franck Bouix : cerpa.mabe@laposte.net - 06 64 98 79 78

> Dijon (21)

Au programme ?

Visite commentée du temple maçonnique situé dans un bâtiment du XVIIIe siècle qui était, à l'époque, un collège des frères des écoles chrétiennes.

Quand ? Samedi 16 septembre 2017 de 9 h 30 à 12 heures et de 14 heures à 16 heures - Dimanche 17 septembre 2017 de 9 h 30 à 12 heures et de 14 heures à 17 h 30

Où ? 9, cours des frères - 21000 Dijon

Comment ? Accès gratuit, limité à 80 personnes par visite (deux visites le matin et trois l'après-midi)

> Lyon/Villeurbanne (69)

Au programme ?

- Visite commentée des temples maçonniques

- Conférence publique à 16 heures sur le thème « Spiritualité et franc-maçonnerie » par Jean-Jacques Gabut, Grand Maître honoris causa

Quand ? Dimanche 17 septembre 2017

Horaires ? De 10 heures à 17 heures

Où ? 76, cours Tolstoï - 69100 Villeurbanne (Bus C3, 69 : Verlaine / Métro A : Flachet ou

République)

Comment ? Entrée libre et gratuite

> Montpellier (34)

Au programme ?

Samedi 16 septembre 2017, de 14 h 30 à 19 heures : 

- Ateliers de démonstration animés par les Compagnons du devoir (tailleurs de pierre, menuiseries, etc.) et par des Meilleurs Ouvriers de France

- Visite d’un temple maçonnique

- Exposition de décors maçonniques

- Salon Maçonnique du Livre et de la Culture avec la participation de nombreux éditeurs représentés par La Librairie de l'Orient - Le Troubadour du Livre - Alcor éditions

- À 16 heures, conférence publique par François Icher sur le thème : « Histoire du Compagnonnage »

Dimanche 17 septembre 2017, de 9 h 30 à 19 heures :

- Ateliers de démonstration animés par les Compagnons du devoir (tailleurs de pierre, menuiseries, etc.) et par des Meilleurs Ouvriers de France

- Visite d’un temple maçonnique 

- Expositions de décors maçonniques

- Salon Maçonnique du Livre et de la Culture avec la participation de nombreux éditeurs représentés par La Librairie de l'Orient - Le Troubadour du Livre - Alcor éditions

- À 11 heures, conférence publique par Serge Yegavian sur le thème : « La transformation de la matière »

- À 12 h 30, buffet déjeunatoire

- À 15 heures, conférence publique par l’ancien Grand Maître Alain-Noël Dubart sur le thème : « Des hommes du métier aux hommes de l'art, la franc-maçonnerie »

Quand ? Samedi 16 septembre 2017, de 14 h 30 à 19 heures - Dimanche 17 septembre 2017, de 9 h 30 à 19 heures

Où ? 2546, avenue de Maurin - 34000 Montpellier

Comment ? Entrée libre et gratuite

> Piolenc (84)

Au programme ?

- Visite commentée du temple maçonnique dont les décors ont été conçus et réalisés par un frère de la Grande Loge de France, Serge Boÿer, qui était peintre et sculpteur, malheureusement décédé, et sa compagne Fabienne Boÿer, sculptrice.

- À 15 heures, le samedi et le dimanche, mini-conférence sur la franc-maçonnerie avec questions/réponses.

Quand ? Samedi 16 et dimanche 17 septembre 2017, de 10 heures à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 heures

Où ? Association Delta d’Arausio - 343, avenue de l’Aygues - ZA du Crépon Sud II - 84420 Piolenc

Comment ? Entrée libre et gratuite

> Rochefort (17)

Au programme ?

Visite commentée du temple maçonnique classé monument historique et de la bibliothèque. Une belle invitation à découvrir l’histoire de la franc-maçonnerie à Rochefort !

Quand ? Samedi 16 septembre 2017 de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 19 heures - Dimanche 17 septembre 2017 de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures

Où ? 63, avenue La Fayette - 17300 Rochefort

Comment ? Accès payant pour les adultes (2 €) et gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans.
Réservation obligatoire à l’Office de Tourisme de Rochefort par mail : rochefort@rochefort-ocean.com ou par 

CONFÉRENCES PUBLIQUES DU GRAND MAÎTRE PHILIPPE CHARUEL

> Jeudi 28 septembre 2017, à 20 heures, à Boulogne Billancourt (92)

La franc-maçonnerie, un regard vers l'avenir

Salle des Fougères - 30-32 rue de la Saussière - 92100 Boulogne Billancourt

Entrée libre et gratuite

Inscriptions obligatoires : Opens external link in new windowcliquer ici

> Jeudi 12 octobre 2017, à 19 heures, à Ucel (Ardèche)

Être franc-maçon à la Grande Loge de France au XXIe siècle

Espace Deydier - 16, route de la manufacture royale - 07200 Ucel

Entrée libre et gratuite

Inscriptions obligatoires à l'adresse suivante : eveil07@gmx.fr 

> Vendredi 13 octobre 2017, à 20 heures, à Bondy (94)

Devenir franc-maçon aujourd'hui

Auditorium de Bondy - 75 avenue Henri Barbusse - 93140 Bondy

Venir :
- Autoroute : A3 - A86 - sortie Bondy N3
- Bus : 303, 346, 105 « Mairie de Bondy »

Entrée libre et gratuite

Inscriptions obligatoires : Opens external link in new windowcliquer ici

VISITES DÉCOUVERTES DU MUSÉE-ARCHIVES-BIBLIOTHÈQUE (MAB)

Pièces de porcelaine et de verrerie, décors textiles, bijoux maçonniques, archives et documents, peintures, monnaies… Les plus belles pièces de l’histoire de la franc-maçonnerie depuis le XVIIIe siècle sont à découvrir ou redécouvrir dans l'atrium de la Grande Loge de France ainsi que les temples Pierre Brossolette et Franklin Roosevelt dans le cadre de visites organisées. Un véritable voyage dans le temps à travers trois siècles d’histoire !

Deux modalités au choix pour visiter le musée et les locaux de la Grande Loge de France (Temple Franklin Roosevelt et Pierre Brossolette) :

- Pour les individuels : visite accompagnée le 3e mercredi de chaque mois sur inscription sur notre site Internet (cliquer ici) ou par e-mail (Opens window for sending emailmab@gldf.org / Opens window for sending emailmusee@gldf.org).

- Pour les groupes : sur rendez-vous par e-mail : Opens window for sending emailmab@gldf.org / Opens window for sending emailmusee@gldf.org

TRÉSOR DU MAB

> Bijou de loge La Fraternité Tonkinoise

Métal émaillé, début XXe siècle
Inv. MB.009.1855
Musée-Archives-Bibliothèque, Grande Loge de France

La médaille de loge de La Fraternité Tonkinoise, mêlant Occident et Orient, évoque la franc-maçonnerie coloniale. Introduite en Indochine dès la conquête, pendant le Second Empire, la franc-maçonnerie ne s’ouvrit aux Vietnamiens qu’à partir des années 20. La première loge, Le Réveil de l’Orient, fut créée en 1868, à Saïgon, par le Grand Orient de France qui fonda aussi deux autres loges, dont La Fraternité Tonkinoise, à Hanoï. La Grande Loge de France est également présente avec La Ruche d’Orient à Saïgon et Les Écossais du Tonkin à Hanoï. Entre 1925 et 1930, deux loges « franco-annamites » sont créées. Comme en France, la maçonnerie est interdite par le régime de Vichy et peine à reprendre ses activités après la guerre. Le Réveil de l’Orient sera la dernière loge à s’éteindre au début des années 60.

Aujourd'hui, la Grande Loge de France est toujours présente en Asie avec deux loges, l'une à Bangkok (Hamsa - La Voie du Siam) et l'autre à Ho Chi Minh (Hoa Sen - Les Compagnons du Mékong).

ÉMISSION RADIOPHONIQUE

> « Divers aspects de la pensée contemporaine » sur France Culture, de 9 h 42 à 10 h 00, chaque 3e dimanche du mois

Comme chaque année, en septembre, la Grande Loge de France cède le micro à une autre obédience. La Grande Loge de France vous donne donc rendez-vous le dimanche 15 octobre 2017.

En attendant, vous pouvez réécouter cette émission ainsi que les précédentes sur www.gldf.org ou les podcaster sur Opens external link in new windowwww.franceculture.fr

POINTS DE VUE INITIATIQUES

> PVI n°185 « Sœurs et frères en initiation »

À l’heure où des obédiences, sous couvert de modernisme progressiste, changent de visage, il a semblé nécessaire de rappeler le positionnement de la Grande Loge de France en matière d’initiation féminine et d’inviter les sœurs de la Grande Loge Féminine de France à contribuer à ce numéro. Car notre histoire est partagée… un peu chaotique, mais commune comme le décrivent les historiennes et historiens qui ont contribué à ce numéro. En les lisant, on se rendra compte que le modernisme est très ancien ! L’universalisme maçonnique ne craint pas les différences et l’aboutissement de la quête fait communier femmes et hommes dans les idéaux spirituels et humanistes du Rite Écossais Ancien et Accepté.

S’abonner à PVI ou acheter des numéros de PVI : cliquer ici

> Hors-série - Maître maçon au Rite Écossais Ancien et Accepté (Numéro hors abonnement, uniquement vendu aux maîtres maçons, voir site Internet GLDF)

Maître maçon au Rite Écossais Ancien et Accepté n’est pas un achèvement… C’est le début de l’initiation véritable. Commencée au degré d’Apprenti, élargie au degré de Compagnon, elle atteint sa véritable dimension au 3e degré. Les textes réunis dans ce numéro en proposent une approche sans en épuiser le contenu… Par leurs limites mêmes, ils donnent à mesurer la puissance et l’étendue du mythe fondateur qui s’articule autour de la mort et de la renaissance.

Commander le hors-série : cliquer ici

CÉLÈBRE ET FRANC-MAÇON

> Le capitaine Le Tellier et la loge d’Honolulu

Le capitaine baleinier Le Tellier, membre d’une loge du Havre, 18e degré du Rite, jouit d’une excellente réputation. En 1842, à l’âge de 39 ans, il est nommé par le Suprême Conseil de France « Inspecteur Spécial auprès de la Loge Les Premiers Écossais, en Nouvelle-Zélande. » La France y avait à l’époque une petite colonie, et notre capitaine passe y visiter la Loge Primitive Antipodienne d’Akaroa n° 86.

Le 8 avril 1843, Le Tellier fait escale dans le port d’Honolulu, dans les îles Sandwich (aujourd’hui Hawaï). Des réparations sont nécessaires à bord et, comme il a été également autorisé « à créer des loges dans le Pacifique et partout ailleurs », il fonde illico la loge Le Progrès de l’Océanie n° 124. L’atelier s’installe dans les locaux du shipchandler et consul de France Jules Dudoit, et c’est « la première loge créée à l’Ouest des Montagnes rocheuses. »

Le Tellier est de nouveau de passage en 1845, et constate que sa loge est bien vivante, bien que n’ayant encore reçu ni rituels, ni patente. Au cours d’une nouvelle escale en 1848, les documents attendus ne sont toujours pas arrivés, et la loge a pris l’habitude de travailler en anglais, au Rite d’York.

Les rituels du Suprême Conseil arrivent enfin en 1859, alors que plus aucun frère ne parle français. Mais la loge a pris force et vigueur. L’élite insulaire s’y presse, et le jeune roi Kamehamela IV est devenu Vénérable. Un peu plus tard, le mari de la reine Lili’uokalani monte au premier plateau, puis c’est au tour du roi David Kalakaua de présider Le Progrès de l’Océanie, seule loge « française » présidée par un souverain régnant !

En 1895, l’atelier figure dans l’annuaire de la jeune Grande Loge de France, mais Paris (via le cap Horn) est à plus de 26 000 km, alors que San Francisco n’est qu’à « seulement » 3900 km. En 1905, la loge rejoint la Grande Loge de Californie, changement que l’annuaire de l’obédience française mettra trois ans à enregistrer.

Ce n’est qu’en 1989 que verra le jour la Grande Loge d’Hawaï, 146 ans après l’escale historique du capitaine Le Tellier. Aujourd’hui, Le Progrès de l’Océanie se porte toujours bien, et les rituels en français, à l’état neuf, dorment dans un placard.

Par Alain Mothu, auteur d'Étonnants francs-maçons aux éditions LiberFaber

© Tous droits réservés GRANDE LOGE DE FRANCE - 8 RUE PUTEAUX - 75017 PARIS
https://www.gldf.org/
   
Pour vous désabonner, cliquez ici