Si vous ne visualisez pas correctement cette newsletter, cliquez ici pour consulter la version en ligne.
Grande Loge De France
Grande Loge De France

Newsletter GLDF n° 60 - mars 2016

CONFÉRENCES PUBLIQUES À PARIS

> RÉUNION PUBLIQUE COMMISSION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN

Jeudi 17 mars 2016, à 18 heures, à Paris (17e)

« L’universel : fantasme ou réalité ? »
Par Alain Graesel, ancien Grand Maître de la Grande Loge de France

Hôtel de la Grande Loge de France/Temple Pierre Brossolette - 8, rue Puteaux - 75017 Paris

Entrée libre et gratuite

> CONFÉRENCE CONDORCET-BROSSOLETTE

 Samedi 19 mars 2016, à 14h30, Paris (17e)
« La franc-maçonnerie : une culture et un art de vivre au XXIe siècle »

Par Patrick Vidal, rédacteur en chef de Points de Vue Initiatiques, Vénérable Maître de la loge de recherche Jean Scot Erigène

Hôtel de la Grande Loge de France/Temple Franklin Roosevelt - 8, rue Puteaux - 75017 Paris

Entrée libre et gratuite

> CONFÉRENCE ENJEUX ET PERSPECTIVES

Samedi 9 avril 2016, à 14h30, à Paris 17e

« Transhumanisme, l'homme augmenté »
Par Jean-Pierre Changeux, neurobiologiste, professeur honoraire au Collège de France et à l'Institut Pasteur, membre de l'Académie des Sciences

Hôtel de la Grande Loge de France/Temple Pierre Brossolette - 8, rue Puteaux - 75017 Paris

Entrée libre et gratuite

CONFÉRENCES PUBLIQUES EN PROVINCE

> Samedi 19 mars 2016, à Amiens (80) et samedi 28 mai 2016, à Abbeville (80)

"Qu'est-ce que la franc-maçonnerie ? D'où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?"
Par Yves-Max Viton, ancien Grand Maître de la Grande Loge de France

Samedi 19 mars 2016, à 17h30, à Amiens (80)
Les 20 000 saveurs - Zone commerciale Isambourg et Cedivins - 660 bis route d'Amiens - 80480 Dury

Samedi 28 mai 2016, à 17h00, à Abbeville (80)
Salle des fêtes - 19 rue Josse Van Robais - 80100 Abbeville

Informations : 80cpfm@gmail.com

> Vendredi 1er avril 2016, à 19h30, à Lyon/Villeurbanne (69)

"Liberté de Conscience : plus que jamais une exigence (Franc-maçonnerie, spiritualité, laïcité, religion)"

Par Alain Graesel, ancien Grand Maître de la Grande Loge de France et Pascal Vesin, ancien curé de Megève

Avec la présence d'autres obédiences

Grand Temple de la Grande Loge de France, 2 rue Aynard ‐ 69100 Villeurbanne

Entrée libre et gratuite

> Jeudi 7 avril 2016, à 18 heures, à Brest (29)

« La GLDF : une invitation dynamique pour notre avenir »

Par Philippe Charuel, Grand Maître de la Grande Loge de France

Faculté des lettres - 20 rue Duquesne - 29000 Brest

Entrée est libre et gratuite

TRÉSOR DU MAB

> Médaille de récompense de la Grande Loge de France

Bronze, XXe siècle

Gravée par le sculpteur Pierre-Victor Dautel (1873-1951), cette médaille de récompense est encore attribuée de nos jours, notamment pour célébrer le jubilé maçonnique des frères. L’avers présente trois figures féminines se tenant par la main, debout devant le temple évoqué par cinq marches menant aux colonnes J et B, elles-mêmes encadrant un pentagramme flamboyant frappé de la lettre G. Le revers porte traditionnellement la dédicace gravée ; il est orné d’une chaîne fermée avec les initiales GLDF et un globe avec différents symboles : triangle, compas, équerre, fil à plomb, règle et feuilles d’acacia.

ÉMISSION RADIOPHONIQUE

> « Divers aspects de la pensée contemporaine » sur France Culture, de 9 h 42 à 10 h 00

La prochaine émission dédiée à la Grande Loge de France aura lieu le dimanche 17 avril 2016. En attendant, vous pouvez réécouter les émissions précédentes sur www.gldf.org ou les podcaster sur www.franceculture.fr

POINTS DE VUE INITIATIQUES

> Les langages de l’initiation : la parole - n°179

« Le numéro 179 de Points de Vue Initiatiques constitue le deuxième volet des « Langages de l’initiation ». Il est consacré à la parole. Comment s’en étonner et comment y échapper ? En franc-maçonnerie, la parole s’échange sous le sceau du secret, signe une appartenance et autorise l’accès aux différents degrés. Le franc-maçon est un homme de parole !

De l’oralité des origines, il reste les mots répétés du rituel, toujours interprétés et réinterprétés, et qui questionnent comme le discours du maître à son disciple… Accession à un degré, reconnaissance, affirmation de sa qualité... tout passe par des mots codifiés qui agissent aussi comme des symboles. Que leur signification soit obscure, leur transcription imparfaite voire fausse ne changent rien à l’essentiel : questionner, questionner encore et ne jamais s’arrêter à une seule interprétation. Le mot n’est que la pierre qui, jetée dans l’eau de notre conscience, génère des ondes concentriques de significations… qui s’élargissent… et disparaissent, jusqu’à ce qu’une nouvelle pierre remette en mouvement l’eau de la pensée.

Les deux invités ont en commun la culture juive dans laquelle on connaît l’importance de la parole et qui a sûrement influencé la franc-maçonnerie. Saverio Campanini donne un aperçu de la réception de la mystique juive dans les milieux chrétiens de la Renaissance à travers la figuration de l’arbre des séphiroths… C’est une lecture particulière de l’image qui en délaisse la globalité pour introduire un discours interprétatif (comme les images mémorielles).
En répondant à nos questions, Gérard Rabinovitch souligne la puissance et les dangers de la parole. L’effet « Béhémoth », nom qu’il donne à la destructivité, est toujours à l’œuvre dans les sociétés humaines (nous l’avons encore constaté il y a peu de temps) et c’est la raison pour laquelle les paroles de paix ont tant de mal à se faire entendre. Pour la même raison, il est vital qu’elles continuent de résonner…

Préciser les fonctions de la parole en loge, souligner celles de l’écrit, questionner inlassablement la signification des mots du rituel, c’est ce que tentent les auteurs des textes de ce numéro avec l’humilité de ceux qui ne savent qu’épeler… »

Robert de Rosa
Directeur de la publication

S’abonner à PVI ou acheter d’anciens numéros : cliquez ici

POÉSIE

> Ainsi va la Vie…

Si la franc-maçonnerie continue d’exister,
Cherchant dans les méandres d’un chemin difficile
L’envie de subsister, de surprendre et d’aider,
Tous ceux qui la composent et qui la rendent utile.

Entre les compromis nécessaires à la chose,
Les réunions tardives, besoins de toute sorte,
Il faut bien reconnaître que seuls ceux qui osent,
Ont encore l’espérance du destin qui nous porte.

Je parle ici de ce qui fait de nous la Force,
De cette union de frères qui portent le flambeau,
Et de toute la Vie que tous ici s’efforcent,
De faire perdurer et de hisser bien haut.

Ces valeurs qui sont nôtres ensemencent la terre,
Et fructifient toujours au printemps de nos cœurs,
Devenir Franc-Maçon n’est jamais éphémère,
Car c’est notre passion qui construit notre honneur.

Et si parfois la mort nous prend et nous sépare,
D’un copain ou d’un frère, d’une sœur, d’un ami,
Notre raison d’aimer toujours nous prépare,
À trouver parmi nous un pilier pour appui.

Ainsi va notre vie, comme un ruisseau qui court,
Avec sur son chemin ses peines et ses joies,
Ses sourires et ses larmes, mais toujours cet Amour
Qui nous guide vers l’autre et fait que l’on y croit…

Christian Le Bot

 

© Tous droits réservés GRANDE LOGE DE FRANCE - 8 RUE PUTEAUX - 75017 PARIS
https://www.gldf.org/
   
Pour vous désabonner, cliquez ici