Si vous ne visualisez pas correctement cette newsletter, cliquez ici pour consulter la version en ligne.
Grande Loge De France
Grande Loge De France

Newsletter GLDF n° 59 - février 2016

CONFÉRENCES PUBLIQUES À PARIS

> Conférence Enjeux et Perspectives

Samedi 5 mars 2016, à 14 h 30, à Paris (17e
« Dieu et la science » 

Par Jacques Arnould, chercheur, théologien et ingénieur au CNES (Centre national d'études spatiales)

Hôtel de la Grande Loge de France/Temple Pierre Brossolette - 8, rue Puteaux - 75017 Paris

Entrée libre et gratuite

> Conférence Condorcet-Brossolette

 Samedi 19 mars 2016, à 14h30, Paris (17e)
« La franc-maçonnerie : une culture et un art de vivre au XXIe siècle »

Par Patrick Vidal, rédacteur en chef de Points de Vue Initiatiques, Vénérable Maître de la loge de recherche Jean Scot Erigène

Hôtel de la Grande Loge de France/Temple Pierre Brossolette - 8, rue Puteaux - 75017 Paris

Entrée libre et gratuite

CONFÉRENCES PUBLIQUES EN PROVINCE

> Mercredi 24 février 2016, à 18 heures, à Avignon (84)

« La GLDF : une invitation dynamique pour notre avenir »

Par Philippe Charuel, Grand Maître de la Grande Loge de France

Centre des Congrès du Palais des Papes, Cellier Benoit XII - Place du Palais des Papes - 84000 Avignon

Entrée libre et gratuite

> Samedi 5 mars 2016, à 15h00, à Lyon/Villeurbanne (69)

« Une spiritualité sans Dieu est-elle possible ? »

Par Odon Vallet, historien des religions.

Conférence publique à l’initiative du Cercle Culturel Franklin

Grand Temple de la Grande Loge de France - 76, cours Tolstoï - 69100 Villeurbanne

Entrée libre et gratuite

TRÉSOR DU MAB

> Testament philosophique de François Page

Manuscrit et impression sur papier, 1821 (Inv. PDoc.012.1989)

Ce document, rare car normalement détruit lors de l’initiation, témoigne de la première épreuve que subit le profane le jour de son initiation, celle de la terre. En effet, le candidat est d’abord isolé dans un cabinet de réflexion, dépouillé de « ses métaux », entouré d’objets et de citations évoquant l’inéluctabilité de la mort. Il doit alors rédiger son testament philosophique. Si le nombre et la nature des questions ont varié selon les époques et les rites, il s’agit toujours pour lui de faire le point sur son rapport à lui-même et aux autres… Par cet acte, il meurt à la vie profane pour renaître en tant qu’initié.

ÉMISSION RADIOPHONIQUE

> « Divers aspects de la pensée contemporaine » sur France Culture, de 9 h 42 à 10 h 00

Dimanche 21 février 2016, Jean-Michel Dardour et Perry Wiley recevront Patrick Vidal, rédacteur en chef de Points de Vue Initiatiques, Vénérable Maître de la loge de recherche Jean Scot Erigène. Ils présenteront, entre autres, la conférence que Patrick Vidal donnera à la Grande Loge de France sur le thème « La franc-maçonnerie : une culture et un art de vivre au XXIe siècle », le samedi 19 mars 2016, dans le cadre du cycle des conférences Condorcet-Brossolette.

En attendant, vous pouvez réécouter les émissions précédentes sur www.gldf.org ou les podcaster sur www.franceculture.fr

POINTS DE VUE INITIATIQUES

> Les langages de l’initiation : corps et gestes - n°178

Ce numéro inaugure une série de trois consacrés aux langages de l’initiation. Ces langages, qui sont à la fois ceux de l’intériorisation et de la transmission, seront évoqués sous les aspects suivants : le corps et les gestes, la parole, la musique.
La franc-maçonnerie offre cette singularité de se soucier du corps initié tout autant que de la pensée initiatique. Élaborée de façon empirique depuis plus de trois siècles, la méthode maçonnique se prête sans démériter à une relecture par les sciences humaines contemporaines. Plusieurs auteurs de ce numéro se réfèrent à une semblable analyse, sans ouvrir les débats séculaires des rapports entre la pensée et le corps…
L’initiation maçonnique ne peut être une « initiation textuelle ». Elle s’enracine sur un vécu singulier dont témoigne ce numéro. Un numéro paradoxal qui utilise l’écrit pour en dévoiler les insuffisances, reprenant la critique de Marcel Jousse : « Au lieu de rétrécir notre champ d’observation sur la lettre morte des textes, nous avons apporté une méthodologie qui est… la prise de conscience d’un outil vivant : le geste humain. » (L’Anthropologie du geste, Gallimard, 2008)
S’abonner à PVI ou acheter d’anciens numéros : cliquez ici

POÉSIE

> Enfantillages

As-tu jamais observé les enfants qui jouent
sérieux, loin du monde, le feu aux joues,
il leur suffit de dire : « On fait comme si,
toi tu serais cela, moi je serais ceci »
à peine ont-ils prononcé ces mots magiques
que s’ouvre pour eux le monde fantastique.

Il leur a suffi assez fort de le croire
pour qu’aussitôt, pour de vrai, on puisse les voir
vivre leur jeu et éprouver réellement,
les joies, les peines, qu’ils ont choisies librement.

Très souvent lorsque seul, le soir, je réfléchis,
j’ai moi aussi très envie de faire, comme si,
comme si je ne connaissais pas l’impossible
comme si j’ouvrais les portes de l’invisible,
comme si je pouvais, parce que je le veux
changer les hommes, la terre et les cieux.

Mais j’ai oublié la parole magique,
et il me faut vivre avec la logique,
j’aurais beau faire et dire : «  je fais comme si… »
le monde restera le même… toi aussi.

Jean-François Pluviaud
Clins d’œil IV - Le Nouvel Athanor - Les Cahiers du Sens

 

© Tous droits réservés GRANDE LOGE DE FRANCE - 8 RUE PUTEAUX - 75017 PARIS
https://www.gldf.org/
   
Pour vous désabonner, cliquez ici