• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
FrançaisDeutsch (DE-CH-AT)EnglishEspañol
Accueil Who are we ? Find out about the GLDF

Find out about the GLDF - 4. History of the Grande Loge of France

Print
Article Index
Find out about the GLDF
2. Universal Freemasonry and its principles
3. The origins of Freemasonry
4. History of the Grande Loge of France
5. The Ancient and Accepted Scottish Rite
6. The structures of the Grande Loge of France
7. The Masonic secret
8. The Grande Loge de France and politics
9. The Grande Loge de France and religion
All Pages

4. History of the Grande Loge of France

1728: Philip Wharton became Grand Master of the Grande Loge of Paris (or Grande Loge of France).
The historical birth of French Freemasonry. It was in 1732 that the first French Lodge founded in Paris received patent from the Grande Loge of London. Very quickly, other French Lodges were created in the provinces. In 1738 all these Lodges made up the Grande Loge of France.

On the eve of the Revolution, the French Masonic Order had secured a considerable place in the country: several tens of thousands of Freemasons belonged to one of two principal obediences: the Grande Loge de France and the Grand Orient of France (created in 1773). Noblemen and bourgeoisie rubbed shoulders from the very beginning.
The two obediences fused together temporarily in 1799.

1801: In South Carolina, the Count of Grasse-Tilly created the first Supreme Council of the Southern jurisdiction if the USA and became the first Grand Commander of the Supreme Council of America.

In 1804 the Supreme Council if France of the Ancient and Accepted Scottish Rite was created, provoking the meeting of a Scottish General Grande Loge. This Supreme Council still exists today, in rue Puteaux in Paris, and has jurisdiction over the High Degrees.

At the end of the same year, Napoleon I obliged the Freemasons now to have only a single Obedience, the Grand Orient, for the first three degrees (Apprentice (or Entered Apprentice), Fellow Craft and Master Masons), the Supreme Council keeping its authority over the other grades of French Freemasonry. In the years that followed the fall of Napoleon, this obligation was no longer respected and the Masonic situation evolved with the creation of numerous Lodges that did not depend on the Grand Orient. Little by little, these Lodges gathered under the authority of the Supreme Council of France.

1875: The Convent of Lausanne. The adoption of the symbol of the Great Architect of the Universe as the Creator Principle. The year 1877 marked an important turning point in the history of Freemasonry in France, for it was in that year that the Grand Orient authorised its Lodges to abandon the invocation of the Great Architect of the Universe, and the Bible, fundamental elements of Freemasonry, thus stirring up considerable feeling in the Masonic world.

1894: Creation of the Scottish Grand Symbolic Lodge which subsequently took the name Grande Loge de France (Grand Symbolic Lodge of France).

1904: The Grande Loge de France was constituted according to the act of 1901.

Prohibited in 1940, like the other French obediences, the Grande Loge de France was reconstituted in 1945. The Second World War was undoubtedly the worst period that Freemasonry in France had ever known, for the only time in its history it was prohibited and persecuted by the French government and by the German occupying forces.

Today, the membership of the Grande Loge de France is over 30 000.



 

  • 28.05.15
    Pierre Brossolette entre au Panthéon Initié le 23 juin 1927 par la Loge Émile Zola de la Grande Loge de France, il y donnera sa dernière conférence sur le thème "La politique générale et la situation extérieure" le 22 juin 1939. Quelques semaines plus tard, il rejoint son régiment et sert avec bravoure dans l’armée française au grade de Capitaine jusqu’à l’armistice. Hostile au régime de Vichy et sous le coup des premières persécutions antimaçonniques, Pierre Brossolette entre dans la clandestinité et rejoint le « Groupe du Musée de l’Homme » qui réunit les rares militants de tous les partis opposés à l’occupant.
    En 1942, Brossolette est envoyé à  Londres afin d’y rencontrer le Général de Gaulle, qui le nomme commandant du BCRA. Arrêté en Bretagne, il est transféré au siège de la Gestapo, avenue Foch à Paris, le 19 mars 1944. Torturé pendant plus de deux jours, il profite de l’inattention de son gardien et se jette d’une fenêtre, du haut du quatrième étage. Sa volonté de ne pas trahir ses compagnons d’armes et son choix délibéré de se donner la mort font de lui un maître maçon accompli. Il restera pour nous un modèle, défenseur sans concession de la liberté et de l’honneur de la France. La Grande Loge de France  a une pensée particulière pour sa famille et elle tient une fois encore à lui témoigner sa gratitude pour nous avoir permis de donner son nom au Grand Temple de notre Hôtel de la rue Puteaux et d’avoir été à nos côtés lors de la cérémonie d’hommage le jour anniversaire de sa naissance, le 25 juin 2014, que nous lui avions consacrée. 
    Read more...
  • 09.05.15
    SAINT-LÔ La franc-maçonnerie en conférence Comme le Grand Orient de France, la Grande loge de France cherche à resserrer les liens avec le grand public. Son Grand maître Marc Henry sera à Saint-Lô mardi 12 mai pour une conférence.
    Read more...
  • 25.04.15
    THIONVILLE SOCIÉTÉ / Francs-maçons : « pas de raison de nous cacher » Marc Henry, le Grand Maître de la Grande Loge de France, était à Thionville cette semaine. Il parle de son obédience. Le Républicain Lorrain : C’est quoi, exactement, la Grande Loge de France ? Marc Henry, Grand Maître de la Grande Loge de France : « C'est tout simplement la plus vielle obédience de France, puisque ses origines remontent au début du XVIIIe siècle. Elle eut d'ailleurs une activité très intense au cours de ce XVIIIe siècle puisque la devise "Liberté… égalité... fraternité" figurait déjà dans notre grand livre d'architecture en 1789. Nous pratiquons le Rite Écossais Ancien et Accepté. Nous sommes une obédience traditionnelle et spiritualiste qui travaille à la gloire du Grand Architecte de l'univers. Nous avons aujourd'hui 33 000 membres et sommes organisés en fédération de loges. Ces loges se réuniront d'ailleurs dans deux mois pour élire mon successeur.»
    Read more...
  • 20.04.15
    MOULINS ENTRETIEN • Marc Henry, Grand Maître de la Grande Loge de France « Le 11 janvier, j'ai défilé dans la rue » Grand Maître depuis 2012 de la Grande Loge de France, Marc Henry était à Moulins le week-end dernier, à l'occasion d'un congrès réunissant des représentants des 140 loges de la région Est. Cette obédience compte 33.000 membres en France.
    Read more...
  • 13.03.15
    CHAUVIGNY FRANC-MAÇONNERIE
    Défense des valeurs de la République La Grande Loge de France (GLDF) s'est ouverte au public sur le thème Franc-maçonnerie, spiritualité et tolérance Marc Henry, Grand Maître de la GLDF, était le 3 mars a Chauvigny, pour le jubilé d'un membre de la loge locale. Une démarche destinée à faire connaître la franc-maçonnerie, ses valeurs et celles de la République.
    Read more...
  • 05.03.15
    ALBI INTERVIEW Marc Henry, Grand Maître de la Grande Loge de France, en visite vendredi 6 mars à 20h30. Nos racines ? L'humanité.
    Read more...
  • 05.03.15
    CHAUVIGNY Société « À l'intérieur nous sommes tous frères » Grand Maître de la Grande Loge de France, Marc Henry était à Chauvigny, mardi, pour une conférence autour de la franc-maçonnerie.
    « La Grande Loge de France : franc-maçonnerie, spiritualité et tolérance », tel était le thème de la conférence donnée par Marc Henry, Grand Maître de la Grande Loge de France, au théâtre Charles- Trenet de Chauvigny. Une rencontre pour présenter les actions et les enjeux de cette obédience.
    Read more...
  • 27.02.15
    AURAY La Grande loge de France au Petit théâtre Le Grand Maître Marc Henry est l'invité de la loge d'Auray. Thème de sa conférence : « construire l'homme pour construire la cité ». Deux questions à... Marc Henry, Grand Maître de la Grande Loge de France (GLDF).
    Read more...
  • 27.02.15
    AURAY Franc-maçonnerie. Rencontre avec le Grand Maître de la Grande Loge de France La Franc-maçonnerie, ses rites, ses objectifs et ses secrets (qui n'en sont pas, selon les intéressés). Le public alreen est invité à découvrir la Grande Loge de France et à échanger autour de la thématique « Construire l'homme pour construire la cité », une conférence animée par Marc Henry, ce soir, au Petit théâtre.
    Read more...
  • 29.01.15
    Interview du Grand Maître de la Grande Loge de France dans le Journal des Grandes Écoles La Grande loge de France au cœur de la réflexion « Les références utilisées par nos sociétés sont celles du 19e et du 20e siècle, le 21e siècle n’ayant pas encore vraiment débuté. En réfléchissant plus à fond, nous allons peut-être trouver de nouveaux paradigmes pour résoudre cette problématique. »
    Read more...
Newsletter

Le second volume de la collection
"Mémoires de la GLDF" : 
"Réunion des deux Grands Orients de France"


est à votre disposition sur notre boutique en ligne : cliquez-ici.

>> En savoir plus